LOOF, Édition CA Loof du 14 novembre 2006, Mise en ligne LOOF 28 novembre 2006

Mise en ligne site décembre 2006

 

Règlement des juges 2006

Les juges félins

Composition du CA ayant approuvé ce règlement :
  • "Textes entièrement validés par les membres du Conseil d'Administration à l'unanimité"
Responsable et auteurs du règlement :
  • Geneviève Basquine (responsable de la commission des juges)
  • etc. ??

 

  1. Place du juge dans le monde félin
  2. Cursus de formation d'un juge
  3. Droits et obligations du juge

 

I - Place du juge dans le monde félin

A - Définition du juge

  • Les juges constituent un corps de spécialistes des races félines qui jouent un rôle primordial dans le maintien et l'amélioration de celles-ci.
  • Le juge peut délivrer des Certificats de Conformité au Standard pour les races pour lesquelles il a été habilité.
  • Le rôle du juge est capital : il sanctionne le résultat d'une sélection et oriente favorablement par ses conseils l'évolution de la race.
  • Le juge doit avoir le souci du bien-être du chat.
  • Le juge doit connaître parfaitement le standard de chacune des races pour lesquelles il est habilité.
  • Dans tous les cas, son jugement est sans appel.
  • Les juges formateurs (ou examinateurs) sont des juges agréés par la Commission des juges. Cet agrément doit être validé par le Conseil d'administration.

B - Critères d'aptitude

Juges agréés

Sont reconnues par le LOOF, aptes à exercer la fonction de juge de chat de race, les personnes :

  • - ayant suivi le cursus de formation spécifique décrit dans le présent règlement,
  • - ayant passé avec succès un examen qualifiant reconnu par le LOOF pour juger dans une race déterminée,
  • - inscrits sur la liste d'habilitation du LOOF, avec mention des races dont elles ont compétence (agrément LOOF),
  • - s'étant engagé par écrit à respecter l'ensemble des réglementations propres au LOOF ainsi que les textes officiels régissant le monde félin et ses manifestations.

Juges LOOF

  • - Les juges LOOF sont titulaires d'une licence dont la délivrance garantie le respect des procédures de contrôle des connaissances :
  • - ils participent régulièrement aux séminaires de formation continue,
  • - ils ont exercé au moins 2 fois dans une année leurs fonctions au cours d'un Concours de Conformité au Standard (la Commission des Juges déterminera les conditions de réintégration).

Une liste des juges LOOF et des juges habilités par le LOOF, tenue régulièrement à jour par la Commission des Juges, éditée par le LOOF est tenue à la disposition des associations organisatrices d'expositions.

Peuvent éventuellement y figurer les juges étrangers agréés par le LOOF.

C - Liste d'habilitation

Cette liste comporte pour chaque juge les mentions obligatoires suivantes :

  • Juge LOOF (adhérent au LOOF - membre de la Commission des juges), licence à jour pour les membres de la Commission
    • Ou
  • Juge agréé

Ainsi que :

  • Nom, prénom, adresse postale,
  • N de téléphone, de fax, adresse de courriel,
  • Races dont il a habilitation.

L'accès à cette liste sera éventuellement restreint.

D - La Commission des Juges

Elle regroupe au sein du LOOF, les juges licenciés LOOF, à quelque collège qu'ils appartiennent. Son règlement intérieur est approuvé par le Conseil d'administration.

Elle a en charge notamment :

  • - Le règlement des juges sur un plan éthique
  • - Le contrat de jugement
  • - L'organisation et le règlement des examens
  • - La pérennité des formations

II - Cursus de formation d'un juge

A - Principe de la formation

La formation passe par 3 stades successifs :

  1. Assessorat, basé sur le volontariat, puis examen d'accès au statut d'élève juge.
  2. Élève juge, au travers d'une formation théorique et pratique sanctionnée par des examens appropriés.
  3. Juge, pour les différentes catégories de races définies par le règlement.

B - L'assessorat

L'assessorat est défini comme une participation active et volontaire d'une personne (pour les mineurs l'autorisation parentale est nécessaire), au bon fonctionnement d'une exposition sous tous ses aspects (mise en oeuvre d'une exposition, gestion administrative du secrétariat, transport et présentation de chats au juge lors des jugements). Le choix du juge auprès duquel l'assesseur exercera sa fonction est confié à l'initiative du responsable de l'exposition.

Quand l'assesseur assiste un juge, il assure ses fonctions avec discrétion et tact, s'abstient de tout commentaire, est correctement vêtu, respecte les règles d'hygiène élémentaires, est au service et à l'écoute du juge, du secrétariat et de l'organisateur. Il peut, avec l'accord du juge, communiquer à l'exposant le résultat du jugement.

Si l'assesseur a 16 ans révolus, cette participation volontaire, s'inscrivant dans toute la durée d'un Concours de Conformité au Standard, peut donner lieu à la délivrance d'une fiche d'évaluation nommée "certificat de participation" dont le modèle est validé par la commission des juges et qui devra être remplie par le ou les juges instructeurs. Quel que soit le type de participation il ne sera délivré qu'un seul certificat par jour de concours.

En outre, pour l'assesseur souhaitant accéder au statut d'élève juge, il devra, le temps du cursus assessorat :

  • - produire à son affixe, 2 chats titrés Grand Champion International ou Grand Premior International
  • - avoir enregistré au moins 2 portées au LOOF,
  • - poursuivre des sessions de manipulation de chats (à faire en exposition avec la collaboration d'un ou des juges présents ou lors de séminaires).

C - L'élève juge

1 - Conditions d'admission au statut d'élève juge

Il faut être âgé de plus de 18 ans et être en possession de 20 "Certificats de Participation" en tant qu'assesseur. Le candidat "élève juge" doit poser sa candidature auprès de la Commission des Juges du LOOF.

L'élève juge doit être parrainé par un juge LOOF ou agréé par la commission des juges LOOF (un juge ne peut parrainer plus de deux élèves juges simultanément).

Le juge acceptera par écrit d'assurer le suivi et/de la formation de son filleul tout au long de son parcours d'élève. Cette acceptation engage sa responsabilité à l'égard de l'élève et de la Commission.

Il pourra y avoir un co-parrainage (mêmes obligations), les parrains et filleuls pourront se séparer pour raisons personnelles en avisant la Commission des Juges et, en indiquant, pour le nouveau filleul, le nom du nouveau parrain.

En aucun cas le parrain ne pourra être parent, allié ou concubin du candidat.

2 - L'accès au statut d'élève juge

Il est subordonné à un examen dit "à livre ouvert", le but étant de donner au candidat une culture féline. Cet examen ne sera pas sur les races, qui de leur coté feront l'objet d'examens classiques théoriques et pratiques. Cet examen doit amener le candidat à manipuler le livre des standards du LOOF, les règlements du LOOF, des livres de génétique, à faire des recherches sur Internet, etc. ...

Ce travail pourra être fait par les candidats chez eux, le temps à y consacrer est évalué à 120/150 heures. Il sera adressé à la Commission des Juges ou au correcteur désigné par la commission, avec copie au parrain du candidat.

Une fois ce travail accompli, un entretien avec un juge examinateur, le correcteur et le parrain, clôturera cette procédure. L'entretien devra également évaluer la motivation du postulant à devenir juge. La Commission délivrera un certificat permettant au candidat d'accéder au statut d'élève juge. Cet entretien pourra se dérouler soit au siège de la Commission ou tout autre lieu qu'elle choisira, soit à l'occasion d'une exposition, la veille par exemple ou dans la soirée. Jamais pendant l'exposition même.

3 - Formation de l'élève juge

Pendant ce temps de formation, le candidat devra assister à un séminaire de formation organisé par une école vétérinaire portant sur la félinotechnie, il devra de plus, avoir suivi un stage CETAC. A titre transitoire, des reports de dates, quant à cette exigence, pourront être accordés par la Commission, notamment pour les élèves juges suivant déjà le cursus à la date d'application du présent règlement.

4 - Les certificats d'élève juge

Ils sont délivrés lors d'un Concours de Conformité au Standard reconnu par le LOOF, à raison d'un certificat par jour de concours auquel a participé l'élève juge sous la tutelle d'un juge LOOF ou agréé par le LOOF.

Le certificat, conforme au modèle approuvé par la commission, doit être complété par le juge formateur et visé par le président du club organisateur. Le juge formateur exprime ses observations sur les capacités et le comportement de l'élève juge, le nombre et la ou les races des chats soumis au jugement du juge instructeur.

L'élève juge devra obtenir ses certificats dans différentes régions de France et dans des pays étrangers.

5 - Acceptation de l'élève juge

Cette procédure implique l'acceptation de l'élève juge, d'une part par le(s) juge(s) choisi(s) comme juge formateur, d'autre part par l'organisateur du concours. Cet agrément doit être demandé au moins 15 jours avant la date de la manifestation par l'élève juge au club organisateur, qui est libre d'accepter ou de refuser. Si le club accepte, il incombe à l'élève juge de solliciter le(s) juge(s) qui est libre d'accepter ou de refuser.

Les règles de civilité élémentaire impliquent que les acceptations ou refus soient communiqués 8 jours avant, sous leur propre responsabilité, aux uns aux autres.

Il est de tradition que le club organisateur prenne en charge la subsistance de l'élève juge, si possible avec les juges et, qu'il soit présent avec les juges lors des Best. L'élève juge ne peut pas exposer ses propres chats.

D - Devenir juge

1 - Conditions d'admission aux examens

Il faut avoir plus de 18 ans, un affixe à son nom, deux chats au moins issus de sa chatterie ayant le titre de Grand Champion ou Premior International, avoir suivi les formations requises et avoir obtenu les certificats d'élève juge suivants :

  1. Pour les Persans et les Exotics : 15 certificats dont au moins 3 dans 2 pays étrangers, avec un minimum de 500 chats dont au moins 40 chats dans chacune des variétés.
  2. Pour les races exclusivement à Poils mi-longs : 15 certificats dont au moins 3 dans 2 pays étrangers, avec un minimum de 500 chats dont au moins les 3/4 correspondent aux races inclues dans cette catégorie.
  3. Pour les races à Poils courts avec correspondance mi-longs : 15 certificats dont 3 au moins dans 2 pays étrangers, avec un minimum de 500 chats dont au moins les trois quarts correspondent aux races incluses dans cette catégorie.
  4. Pour les races à poils courts uniquement : 15 certificats dont 3 au moins dans 2 pays étrangers, avec un minimum de 500 chats dont au moins les 3/4 correspondent aux races incluses dans la catégorie.

A titre transitoire :

Les juges déjà engagés dans la procédure actuelle bénéficieront d'une équivalence pour les certificats acquis à la date du 10 avril 2006. Soit 30 chats par certificats dans la catégorie choisie et qui représentent la majorité de la catégorie examinée.

Exemple :

Si le certificat fait état de 5 Persans, 5 Abyssins, 3 Maine Coons, 5 British SH, 3 Siamois, 7 Orientaux, 3 Thaïs, 5 Balinais, il sera considéré comme un certificat représentant 30 chats dans la catégorie poils courts et/ou poils courts avec équivalence poils mi-longs. Il n'aura donc aucune valeur pour les catégories Persans, Exotics et poils mi-longs.

2 - Les examens pour être juge

Lorsque le postulant aura atteint le nombre nécessaire et suffisant de certificats, il saisira la Commission des Juges de son souhait de passer le premier examen de juge, qui sera obligatoirement celui de la catégorie dans laquelle se situe la race qu'il élève. Le parrain devra faire part à la commission de son appréciation du travail fourni. Cette appréciation doit être écrite et commentée.

L'examen théorique

Pour chacune des 3 (?) catégories visées ci-dessus, l'examen se fera par écrit. Il portera sur l'ensemble des connaissances que doit avoir acquises le candidat : félinotechnie, génétique, standards des races comprises dans la catégorie,etc. Il est prévu 50 questions.

L'examen sera corrigé par 2 juges désignés par la Commission des Juges, dont un au moins devra être examinateur. L'élève devra avoir au moins 90% de bonnes réponses, les 10% restants pouvant être complétés par une discussion avec les examinateurs. L'examen pourra également être complété (voire dans certain cas remplacé) par un mémoire destiné à effectuer une recherche approfondie, celui-ci devant alimenter le fond documentaire de la Commission des Juges.

L'examen pratique

L'élève juge devra rédiger une feuille de jugement détaillée pour chacun des chats sélectionnés par les examinateurs. Si ceux-ci le souhaitent, il peut lui être demandé d'effectuer un classement, d'indiquer le nombre maximum de points attribués à chaque sujet jugé etc.

Nota bene :

  • Les juges déjà engagés dans la procédure actuelle continueront leur cursus comme auparavant. Toutefois un délai sera fixé, en accord avec la Commission pour leur permettre d'achever leur formation.
  • Pour les nouveaux examens par groupe de race qu'ils seraient amenés à passer, la procédure des nombres minima visée ci-dessus sera applicable.

L'examen signé par les examinateurs, et authentifié par le club organisateur sur un modèle fourni par la Commission des Juges, est validé par le LOOF, qui en archive une copie.

III - Droits et obligations du juge

A - Formation continue

Les juges et les élèves juges devront suivre des formations, séminaires, groupes de réflexion, visites d'élevage, etc. ou en être les animateurs, en vue d'une mise à jour des connaissances. Un minimum de 8 heures annuelles de temps de formation devra être consacré à cette mise à jour des connaissances ou à leur transmission par les intervenants.

Les juges devront également répondre à des tests de rafraîchissement des connaissances tous les 2 ans. Tout manquement à ces obligations pourra entraîner le non renouvellement de la licence.

B - Séminaires de formation

Ils peuvent être organisés par la Commission des juges du LOOF ou par toute autre associations, avec le concours, outre de juges, de personnes qualifiées : vétérinaires, généticiens, biologistes, clubs de race ainsi que de courts stages chez des éleveurs ou vétérinaires. Il appartient aux juges de rechercher ces formations partout où elles ont lieu, voire d'en être les initiateurs

C - Contrat

Il règle les relations entre le juge et le club organisateur du concours de conformité aux standards.

Il est annexé au présent règlement dont il fait partie intégrante.

Lorsqu'un juge examinateur ou tout intervenant extérieur est sollicité hors du cadre d'une exposition pour animer un séminaire, il reçoit les mêmes compensations que celles prévues au présent contrat.

La commission des juges examine tous les 2 ans l'actualisation éventuelle de ces prestations et les soumet à l'approbation du Conseil d'Administration.

D - Licence

Elle est renouvelée chaque année aux juges LOOF, à jour de leur cotisation et ayant satisfaits aux obligations prévues par le présent règlement.

La licence de juge est adossée à une assurance qui couvre le juge pour les accidents qui pourraient advenir (non couverts par l'assurance du club) et également pour les accidents que le juge pourrait causer du fait de sa fonction de juge.